Elles étaient de quelles couleurs tes vacances ?

Elles étaient de quelles couleurs tes vacances ?Une série de tableaux souvenirs décrits avec des mots colorés.

— Alors, elles étaient de quelles couleurs tes vacances, Nonno ? demande Augustin, philosophe de 3ans et demi, à mon retour de villégiature. Nonno ? c’est bibi, son grand-père, chromatiste socio affectif. Ça m’a interpellé quelque part, et aussi un peu plus loin, d’ailleurs. Du coup, j’ai peint aussi sec des moments arc-en-ciel, des histoires estivales ou septentrionales, des dégradés en noirs de blues, des camaïeux de roses charnels, des bleus à l’âme et à la mer. Consécutivement j’ai extrapolé le futur pas simple, le passé décomposé, le présent pas vraiment cadeau. Ces vacances sont parfois en congé de vraisemblance, sauf ce scooter monté par des gros nazes, sauf ce moribond hédoniste de terril morigénant les cons en rouge euphorique, sauf ce héros en tongs flapies pestant in petto contre la nature sous marine violette et urticante…

José Noce manie la plume et le pinceau avec un égal bonheur. La relation de ses pérégrinations est des plus savoureuses comme ses encres sur papier qui fourmillent de détails sous le foisonnement de la couleur.

Elles étaient de quelles couleurs tes vacances ? José Noce, nouvelles, broché, 13×21, 150 pages, ISBN : 978-2-36907-025-2, 8 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s