Gaufre royale

Gaufre royaleUn détective atypique mène l’enquête dans une sombre affaire d’erreur judiciaire.
Un remue-méninges en forme de polyphonie narrative au style jubilatoire.
3 eme édition

Tandis que le détective privé Abel Salinas fait la queue devant la marchande de gaufres sur la digue de Villers-sur-Mer en Normandie, ses pensées divaguent…  il déroule mentalement les épisodes de l’enquête qui l’a mené en ce lieu. Encombré d’un corps démesuré, non guéri d’une enfance calamiteuse, envahi de fantasmes d’étrangleur, et de bien d’autres travers, Abel Salinas est décrit par le commissaire From, son ancien patron, ainsi : « Cent cinquante kilos de barbaque et seulement une noix de gingin ! » Tout un programme. Le héros sera-t-il récompensé de ces minutes d’attente interminables ?… Voilà bien un suspense insoutenable ! Dégustera-t-il enfin sa gaufre royale ? À moins que l’expression « se prendre une gaufre » comme on se prend un gadin, une tôle, etc. ne trouve ici sa pleine illustration… Ce nouveau détective privé dans l’univers du roman noir est un cas.

Gaufre royale, Max Obione, polar, poche, 168 pages,  3eme édition
EAN  9782369070276, 8 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s