Échappées

Echappées

Fragments de destinées où lumière et vie s’obstinent derrière la brume et les ombres qui trop souvent nous cachent l’essentiel.

« C’est à partir de ce moment-là que je me suis mise à changer. C’est le mot que me répétaient les membres de ma famille. À mes yeux, c’était tout autre chose : j’avais un peu l’impression de sautiller d’une case à l’autre d’une marelle géante. Je ramassais des cailloux que je gardais précieusement dans mes poches pour les lancer sur mon chemin et avancer vers eux, de ma démarche de boiteuse. Au fond, j’étais une espèce de Petit Poucet à l’envers, un Petit Poucet qui refusait de rebrousser chemin pour aller de l’avant, vers l’inconnu, quitte à se perdre. En tout cas, je n’ai plus jamais entendu les voix qui me donnaient rendez-vous à la case départ. »

Avec Manon Torielli  nous jouons a cloche-pied, à cloche-cœurs. Elle traque chez ses héros le déclic d’une renaissance, d’une réappropriation de leur existence constituée souvent de fêlures. Elle nous dit que l’enfance est royaume d’échappées, de chemins buissonniers qu’il nous est permis de retrouver à l’âge adulte. Une plongée dans l’enfance, pour un nouveau départ.

 

 

Echappées, Manon Torielli, recueil de nouvelles, Editions du Horsain, 136 pages, EAN 9782963070306, 8 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s