Hafed Benotman

Abdel-Hafed BenotmanNé en 1960 à Paris, Hafed Benotman est le dernier enfant d’une famille nombreuse débarquée d’Algérie dans les années 50 et installée en plein Paris. Enchaînant mal de vivre et vicissitudes diverses, il tombe dans le banditisme qui le conduira en prison durant 14 ans au total. Libéré en 1999, il poursuit son action militante anti-carcérale et crée un journal « L’envolée » envoyé aux détenus. Parfois acteur de cinéma, de théâtre et de télévision, il se consacre principalement à l’écriture de polars qu’il publie chez Rivages. En 2003, il publie un roman autobiographique Éboueur sur échafaud (Rivages) qui décrit avec beaucoup de verve cette partie de sa vie. Il écrit aussi de la poésie, des chansons, du théâtre. Il anime des ateliers d’écriture et de théâtre. Acteur pour le cinéma, Hafed Benotman a tenu un second rôle dans Carrément à l’ouest de Jacques Doillon et dans la série policière Central nuit. Il a reçu en 2010 le Grand Prix du meilleur scénariste pour une de ses nouvelles Le maître des mots. En 2011, le film Sur la planche, de Leila Kilani, dont il est le co-scénariste, a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du festival de Cannes.
Hafed nous a quittés le 20 février 2015.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s